Still alive: in the press (FR)

Sunday, April 3, 2016

Libération 29 Janvier 2010

Scarlett Coten, Un joyeux désert (Brigitte Ollier)

…Dans ce pays vide «devenu son éden», elle photographie «ceux qui m'invitent, ceux qui demandent, tous ceux qui posent. Mon fil d'Ariane, ce sont eux. Les gestes, les rires remplacent la parole. Le temps est différent, les gens également. L'été est chaud. D'une ombre à l'autre, on aspire chaque courant d'air, chaque vague de vent.» Ses portraits sont incroyablement joyeux et très vivants. Ce sont des photographies prises dans l'élan, femmes et hommes aussitôt saisis sans mièvrerie dans leur présent, comme s'il y avait urgence à les fixer sur pellicule, et l'on ressent ce mouvement vers l'autre, ce bonheur d'une attention réciproque immédiate… Il y a partout des couleurs intenses, sur les murs, sur les sols, peu d'objets, tapis, pendules, radiocassettes. Un décor minimaliste, à la limite du dénuement, qui dévoile aussi les conditions de vie de ces Bédouins aujourd'hui sédentaires. «Oubliés, démunis, mais vivants !», souligne Scarlett Coten, désireuse d'illustrer «l'enthousiasme et la modernité d'un peuple méconnu.»

 

 

Images magazine Novembre - Décembre 2009

Sous sa couverture flamboyante, ce livre demande qu'on lise le texte d'introduction de l'auteur, comme la clef d'un voyage entrepris avec le désir de rencontres et le plaisir toujours neuf de la découverte. Pour notre bonheur, Scarlett Coten ne documente pas, n'explique rien. …des images qui disent le reste, dans ce pouvoir ineffable des couleurs, faites complices des intimités partagées.

 

 

Afrique magazine Décembre - Janvier 2010

Des couleurs vives, des éclats de rire, des poses… La photographe Scarlett Coten a saisi le quotidien des bédouins égyptiens avec tendresse et complicité. Elle est entrée dans leur existence par la plus grande porte : celle des invités. 

 

 

Réponse photo Février 2010

Scarlett Coten aime les voyages et les nomades. Alors quand elle rencontre les Bédouins du désert du Sinaï, en Egypte, elle choisit de les photographier de l'intérieur, en partant avec eux. Loin de toute volonté de reportage, elle nous propose ici une suite de photos de famille. Le style est libre et intimiste, l'optimisme règne, et les sourires nous font du bien, tant nous sommes habitués aux images convenues de la souffrance…

 

 

Photo Janvier - Février 2010

Les bédouins de Scarlett Coten

Les images de ce carnet de route illustrent le récit de voyages effectués dans le désert du Sinaï, en Egypte, et retracent la rencontre avec les habitants. Les 500 000 Bédouins de la péninsule, aujourd'hui sédentarisés, tentent de préserver leur culture ancestrale pour rester « vivants ». A travers son approche intimiste et 70 photos aux vives couleurs, la photographe en dresse le portrait. 

 

 

Désirs de voyages Décembre 2009

Coup de coeur 

Étonnant road movie, Il y a dans cet ouvrage de l'intime…Cette femme à la cigarette, cet homme qui éclate de rire, cet enfant qui se repose… 

 

 

BIBA Janvier 2010

« Still alive », c'est le salut qu'adressent les bédouins du Sinaï à la photographe Scarlett Coten à chacune de ses visites…Et le titre de son précieux témoignage en images.

 

 

Photo nouvelles Janvier - Février 2010

Still alive, le livre de Scarlett Coten est le récit de son amour pour le peuple bédouin auquel elle s'est liée.