Mectoub: critique by Marianne Roux at On Orient (FR)

Sunday, April 3, 2016

On Orient  / 13 Octobre 2015 / Marianne Roux

"C’est dans ce dévoilement, possible parce que la photographe est femme et étrangère, que Mectoub est fascinant. Il nous plonge dans nos représentations et les bousculent…Ces exemplaires, spécimens d’Homo Orientalis de la nouvelle génération, Scarlett Coten nous les donne à voir, sans filtre, tels quels. À l’image du chorégraphe égyptien Hazem Header qui danse en stiletto rouges dans son spectacle “Inside Out” consacré au genre, aux rôles sociaux et aux rapports de force. Perché sur ses talons rouges, le port altier, il nous proclame que la liberté de l’homme passera par celle de la femme. Hazem et tous les autres sont ces mêmes jeunes qui ont été encensés par les médias occidentaux en 2011 car ils revendiquaient la liberté d’exister. Aujourd’hui, plus personne ne s’intéresse à eux. Pourtant, ils sont toujours là. Mectoub les remet sur le devant de la scène avec des photos qui dérangent car elles nous montrent une réalité que tant ne veulent pas voir : celle du mâle arabe et de ses multiples identités ; celle de la complexité et surtout celle de la modernité."